Les kilos de la honte

Publié le par Carole M

Oui je sais, je suis une vilaine fille mais comme vous le savez toutes on fait toujours ce que l'on peut dans la vie et il est inutile de se forcer à aller là où l'on n'a pas le désir de nous rendre.

Mon absence peut générer quelques fois de la culpabilté (à dose homéopathique) quand je reçois un commentaire sur mon parcours ou sur mon silence depuis près de deux mois.

Mais je n'ai guère la force de venir partager avec vous mes états d'âmes, mes coups de mous, mes doutes, mes inquiétudes.

Pas d'évolution de mon poids, ni dans un sens, ni dans l'autre.
Je stagne lamentablement.

Que dire de plus ? Je suis désemparée bien plus que je ne le montre dans la vraie vie, bien plus que je ne me l'avoue aussi.

Mais je suis consciente que je ne peux pas rester avec ce vide en moi, cette sensation d'échec à la reprise de ces kilos.

Oui bien sur je suis très loin d'être aussi grosse, oui bien sur mon parcours reste incroyable mais ce qui compte ce n'est pas d'être proche de la victore mais bien d'être sur la première marche du podium, quoiqu'en pense Monsieur Pierre de Coubertin, sourire.

On a toutes envie de réussir et pas d'être proche de la victoire.

Alors cette fois c'est décidé, je recommence une psychothérapie.

Comme j'ai une amie qui consulte le bon docteur Z, je lui ai demandé d'interroger ce magicien de la nutrition pour savoir s'il ne connaissait pas un bon psychiatre à Toulouse.
J'ai donc eu un nom grace au docteur Z et le rdv est pris pour fin avril.


Je ne sais pas si je viendrai vous rendre compte de mes questions, de mes avancées mais sachez que j'ai besoin de ce recul pour avancer et repatir bon pied bon oeil.

Je ne ferme pas ce blog.
De temps à autre je viendrai encore vous donner quelques nouvelles mais ne croyez pas que je serai aussi présente que par le passé.
Autant ce blog m'a apporté beaucoup, autant il est aussi source de beaucoup de stress, d'angoisses mais aussi de honte et le reflet de mon échec à n'avoir pas su stabiliser mon poids.


J'ai ouvertement clamé mes bonnes résolutions, ma "victoire" sur les kilos, mes prises de conscience et j'ai le sentiment que tout ceci était encore insuffisant pour arriver à être complètement à l'abri de tout ce que je ne comprends toujours pas et qui a fait que j'ai repris ces kilos de la honte.

Je ne veux plus être en surpoids, c'est la seule différence avec ce passé de grosse que j'avais avant.

La grosse est morte dans ma tête et pourtant elle lutte pour revenir.
Je ne la laisserai pas faire. C'est une promesse que je me suis faite.

 

Courage à vous toutes, je pense à vous. C'est certain.

Merci et je vous prie aussi de m'excuser de ces silences que je m'impose et que vous "subissez". Sourire.

A très vite.

Carole M

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chr!s 20/04/2011 15:04



Carole, La plateforme MaBulle vous est sans doute famillière du fait que vous connaissez une "bombinterplanetaire" que nous avons dans nos amies de la blogosphère communes ;)


Le blog parrain n'est pas le mien non mais celui d'une amie que j'ai connue en cure elle aussi... Je vous aide ! Moi c'est Christine, mon amie C'est Christelle ;)


Cependant, vous ne trouverez plus d'articles récents sur mon poids et mes efforts.. je vous donne les liens : 


http://lacigale.mabulle.com/index.php/2008/08/29/154696-le-pari


http://lacigale.mabulle.com/index.php/2008/12/05/167791-bilan


Voici un peu de lecture.. Il y a d'autre articles mais il faudrait que je les recherche !!!


http://lacigale.mabulle.com/index.php/2009/10/12/190000-et-maintenant


Bonne lecture et a bientôt ! :)



Chr!s 20/04/2011 10:51



C'est confirmé, je ne vois pas clair^^ je viens de le trouver, trop tard :) 


Au plaisir de vous lire chez moi ;)


 



Carole M 20/04/2011 14:49



Chris,
je suis passée chez vous mais je ne reconnais rie pour tant le titre de "ma bull" ne m'est pas inconnu.
De fil en aiguille je suis arrivée sur un blog dit "le blog parrain". Mais c'est vous aussi non ?
Je n'ai guère d etemps pour approfondir la question aujourd'hui alors peut-être pourriez vous m'aider à éclaircir tout cela avant que je ne repasse vous lire, sourire.
Bien à vous
Carole



Chr!s 20/04/2011 10:02



J'ai cherché un lien "Contacter l'auteur" mais ou je ne vois pas clair ou il n'y en a pas.. C'était volontaire de ne pas afficher le lien avec mon blog.. Tant pis, le voici ;)


Je voulais juste dire qu'une fois opéré, oui biensûr c'est pas par ce miracle qu'on ne regrossira pas derrière, mais on est beaucoup plus "tenu". Là sans l'opération, la peau est toujours
distendue, flasque, pendante..  Les kilos ont toute la place qu'ils veulent pour revenir vite et sans trop se faire voir, au début... Je ne suis pas sûre de bien m'expliquer ^^ Bref, pour en
revenir à mon ami, lui, c'est ça qui le tient..


;)



Carole M 20/04/2011 10:12



Le lein pour me contacter directement existe quelque part car d'autres l'on fait, sourire.


Je viendrai vous lire maintenant que j'ai votre adresse.
Merci bcp pour cela
Carole



Chr!s 20/04/2011 00:06



Bonsoir Carole... Je n'ai jamais posté beaucoup chez vous, mais je vous suivais de loin... Votre parcours et le mien sont assez comparables... Même si le chemin empreinté est différent...
J'attendais de voir de quelle manière vous alliez aborder la reprise, ou du moins les risques de reprise, au moment ou moi j'étais en plein dedans alors que vous, exprimiez à qui voulait le lire
que jamais a grand jamais vous ne reprendriez... J'ai eu cette période là aussi je vous "rassure"...


Pour ce qui est de cette fameuse pression, je l'ai ressentie egalement...


Voilà, pourquoi moi je ne dis plus rien a ce sujet sur mon blog... Plus un mot sur les moins 110 kilos, plus un mot non plus sur les presque 60 repris.. ect.. je l'ai fait, certes, c'est un
souvenir...


Perdre du poids est une lutte de toute une vie... malheureusement pour nous...


Cependant, je termine sur une note d'espoir.. Je connais personnellement un homme qui lui a perdu 140 kilos sur un peu moins de 3 années.. Il s'est fait opérer du tablier et maintenant il ocille
d'à peine une dizaine de kilos. Pas plus. il ne peut pas d'ailleurs. La solution est peut-être là.. Après la fameuse opération, on n'a plus le choix. On ne peut pas reprendre. L'épée de Damoclès
au dessus de la tête...


Bon courage à vous. Pour ma part, je me refuse toujours a me faire suivre par un psy.. Chacune sa voie. Chacune son choix ;)


 



Carole M 20/04/2011 09:03



Bonjour Chris,
et oui jai pe^ché par excès d'orgueil ou excès de confiance je ne saurai l'exprimer et je ne veux pas non plus trp m'acabler c'est assez dur à vivre.
Meme si ma reprise d epoids n'est pas allée aussi haut que la votre cela me rend malheureuse malgré tout.
Vous me parlez de cet homme qui s'est fait opérer du tablier. Vous savez cette opération n'est pas un interdit à la reprise du moins pour notre corps. Comme me le disait mon chirugien si vous
grossissait vous allez juste saboter mon travail. Sourire.
Vous faites des resistances à aller consulter un psy, nous n'avons pas tous envie de croire en cette solution pour nous aider à avancer. Je le comprends. ENvisagez peut être alors l'emdr car il
est dit que pour certin cette méthode marche bien pour dévérouiller certaines choses.
Vous me parlez de votre blog mais vous n'en donnez pas l'adresse. Pourrai je l'avoir svp ?
Merci de vos mots.
A bientot
Carole M



Sophie 18/04/2011 08:41



Chère Carole,


je te souhaite de maigrir, bien entendu, mais surtout de trouver la paix. Aucune morale dans mon discours, tu sais comme je suis aussi en lutte contre les kilos. Quoique... je maigris depuis
janvier, à raison de 300g par semaine ! La seule fois où j'ai perdu un kilo en une semaine, je l'ai repris aussi vite ;) Nous allons y arriver, doucement, sûrement, et tu n'as pas à parler de
kilos de la honte sous prétexte que tu étais fière d'avoir maigri. Tu sais comme moi que ce n'est pas si simple que ça. je te guetterai encore de temps en temps, et sache que je pense très fort à
toi.


grosses bises,


Sophie



Carole M 20/04/2011 09:54



Merci Sophie pour ton passage. je vois que malgré tes multiples occupations tu prends tjrs le temps de passer chez moi. Ca me fait plaisir.
Je suis heureuse que tu recommences à perdre même si c'est lent ce n'est pas très grave. L'important c'est de s'accorcher non ? Sourire.
Je pense à toi
Gros bisous
Carole