Le canal du midi

Publié le par Carole M

014Le canal du midi
Le canal du midi

 


Voilà quelques images de ma balade d'hier sur les bords du canal du midi. Merci Monsieur Riquet (Fondateur du canal) pour ce beau moment.

J'ai marché pendant presque 3 heures pour une distance de 11 kilomètres environs. Comme vous le voyez je n'ai pas poussé la machine. J'ai flané mais qu'est ce que c'était bon.

Si le temps me le permet, j'y retourne demain.

 

Il m'est quand même arrivé une petite anecdote pas ordinaire.

Alors que je marchais rive gauche en allant vers Revel, voilà que rive drpite mon regard est attiré par un homme nu.
Je pensais qu'il faisait son petit pipi mais pas du tout. Se Monsieur se faisait son petit plaisir pas du tout géné par ma présence.
Quand je pense que quelques heures avant je disais à ma mère que sur le canal du midi on ne voyait que des sportifs et des gens en balade. Sourire.

Remarquez, se masturber c'est un peu du sport aussi, sourire.

Bon les mauvaises langues, inutiles de vous dire que si j'y retourne demain ce ne sera pas uniquement pour marcher mais aussi pour faire la voyeuse, sourire. Je vous vois venir avec vos gros sabots, Sourire.

 

Trêve de plaisanterie, c'était un très beau moment et je conseille à tout le monde de marcher sur ces rives là. C'est magnifique, ombragé et tellement reposant.
Ca sent bon, les oiseaux chantent. J'ai pu voir aussi pour la première fois de ma vie à quoi ressemble une écluse de près. Impressionnant la machinerie.

 

Dans quelques temps j'oserai le canal en vélo histoire d'aller plus loin. Pour le moment je ne me sens pas encore suffisament à l'aise sur les deux roues pour oser l'aventure.

Il faut dire que la dernière fois que j'avais fait du vélo j'avais 8 ans.
Etrangement on oublie vite le vélo dès que l'on franchit la barre des 3 chiffres sur la balance et comme je flirtais avec le quintal et plus depuis l'age de 18 ou 19 ans, vous imaginez à quel point je peux me sentir gauche sur le cycle, sourire.

 

Je me sens bien quand je marche. Je renoue avec le plaisir que j'avais connu à Briançon en été 2009.
Quand je pense qu'avant je prenais ma voiture pour aller à la boulangerie.
Quel changement !

Même le fait de marcher seule ne me pèse pas. Pourtant d'ordinaire je suis plutôt enclin à vouloir partager des instants de plaisir avec des personnes que j'aime bien.
Pourtant quand je pars marcher je n'ai besoin de rien de plus. Je regarde les choses, je me délecte des odeurs, des bruits. Je me sens légère et libre. J'oublie le poids, la nourriture, les kilos, la balance.

Que c'est bon !

 

Alors rdv sur les bords du canal. j'espère vous avoir donné envie de ce plaisir si simple.
Demain je ferrai d'autres photos.

Carole M

 

Commenter cet article

lamée 25/06/2013 17:35


Je viens de "tomber " par hasard sur votre article.Je n'ai perdu que 10kg et moi aussi je redécouvre la marche et j'ai l'impression que c'est moi qui écris ce texte..... Bonne soirée.Lamée

exekia 18/05/2012 15:38


Cassiopée je déteste ce commentaire ! Surtout le "c'était prévisible". Nous sommes des êtres humains et dans ce sens, à part les généralités rien n'est prévisible.


Si vraiment Carole avait repris beaucoup de poids, je doute que ce commentaire lui permette de déculpabiliser. La bienveillance et la gentillesse lui serait d'une plus grande aide.

Carole M 18/05/2012 19:12



Merci exekia.


je vais répondre en faisant un article



Cassiopée 18/05/2012 15:17


C'était prévisible, vous savez... Comme l'immense majorité des gens qui ont perdu du poids (95%) elle a tout repris, avec un bonus. D'où honte, dévalorisation, dépression, ... suicide,
parfois. Je souhaite me tromper, mais...

Carole M 18/05/2012 19:13



Réponse pour toi dans un article.



mimi 13/05/2012 22:58


Bientôt un an et plus aucune nouvelle... comment vas-tu? Que deviens-tu ?

Edith (de Savoie) 07/05/2012 14:26


Alors Carole ? Je passe de temps en temps au cas où....